par Luc Charron

En automne 1837, la révolte des habitants du Bas-Canada (Québec actuel) éclate face au joug britannique. Les chefs patriotes Louis-Joseph Papineau, Denis Benjamin Viger, Wolfred Nelson et le docteur Chénier haranguent le peuple à se lever haut et droit afin de libérer la patrie de la domination répressive du gouvernement de Sa Majesté.

Dans le Larousse, on définit comme suit un patriote: se dit de quelqu’un qui est très attaché à sa patrie. Cette définition s’applique à des hommes nommés Charron ayant pris part à cette rébellion, soit: François Charron de Verchères, Jean-Baptiste Charron de St-Benoît, Jean-Baptiste Charron de Ste-Scholastique, Joseph Charron de St-Benoît, et Antoine Charron de St-Césaire. Des Ducharme et d’autres Charron ont peut-être été mêlés aux événements, ils feront l’objet de recherches ultérieures.

Lire la suite...

par Luc Charron

LES SEPT CHARRON IMPLIQUÉS DANS LA RÉBELLION:

Antoine Charron, de St-Césaire
François Charron, de Longueuil
François Charron, de Verchères
François Charron, de Chambly
Jean-Baptiste Charron, de Ste-Scholastique
Joseph Charron, de Ste-Scholastique
Joseph Charron, de St-Valentin

Lire la suite...

par Luc Charron

PAUL TITÉ DÉNONCE JEAN-BAPTISTE CHARRON de Sainte-Scholastique

Pour faire suite aux précédents articles sur les patriotes Charron ayant participé à la rébellion de 1837-1838, nous allons cette fois-ci voir la généalogie de Jean-Baptiste Charron,
résident de Sainte-Scholastique dans le comté des Deux-Montagnes, et de la dénonciation d’un dénommé Paul Tité concernant la participation de Jean-Baptiste à la rébellion de 1837-1838.

Lire la suite...

par Pierre Ducharme

Nous avons déjà, dans des numéros antérieurs du Trait d’union, évoqué les membres des familles Charron ayant participé aux rébellions de 1837 et 1838 au Bas-Canada. Dès le deuxième numéro, celui de février 1994 (Volume 1, no 2), Luc Charron (# 12) publiait un article de 4 pages intitulé « Sept Charron impliqués dans la rébellion », qu’il complétait dans les deux numéros suivants, ceux de juin (Volume 1, no 3) et d’octobre (Volume 2, no 1).

Sauf erreur par contre, rien de semblable n’a encore été publié dans nos pages sur l’implication des Ducharme dans ces événements importants de l’histoire du Québec et du Canada. On l’oublie souvent en effet, ces rébellions ont aussi eu lieu dans ce qui était alors le Haut-Canada, aujourd’hui l’Ontario. Le présent article, très préliminaire, vise à corriger cette lacune.

Lire la suite...