Né à Rouyn le 24 août 1937, Yvan Ducharme a fait ses premiers pas dans le domaine artistique à la station de radio CKRN de sa ville natale, entre 1957 et 1959, avant de déménager ses pénates à Timmins, en Ontario, où il a travaillé pendant quatre ans, également à la radio.

C'est en 1963 qu’Yvan Ducharme fait le grand saut à Montréal, à CJMS, où il animera «Du Charme au Réveil». C'est dans le cadre de cette émission qu'il diffusera ses fameuses «Insolences d'un téléphone». Lors de ces capsules humoristiques, M. Ducharme, en utilisant un pseudonyme, appelait des citoyens ordinaires avec lesquels il pouvait avoir des échanges musclés pendant quelques minutes, au point où l'interlocuteur pouvait raccrocher la ligne deux ou trois fois. M. Ducharme finissait par s'identifier, au soulagement de son interlocuteur.

Lire la suite...

Amable Charron, maître sculpteur et marchand, né le 9 juillet 1785 à Varennes, Québec, fils de Charles Charron et d’Amable Bénard dit Carignan; décédé le 8 mai 1844 à Saint-Jean-Port-Joli.

Orphelin de père dès l’âge de cinq ans et pourvu d’un minimum d’instruction, Amable Charron devient l’associé, sinon l’apprenti, de Louis Quévillon, maître sculpteur, qui, requis de toutes parts, lui confie le soin de terminer certains contrats. C’est ainsi que Charron exécute entre 1808 et 1812 des travaux pour les fabriques de Saint-Martin, dans l’île Jésus, près de Montréal, de Saint-Michel, près de Québec, et de Notre-Dame-de-Liesse, à Rivière-Ouelle, bien qu’il puisse s’agir, dans ce dernier cas, d’un engagement de Charron lui-même.

Lire la suite...